IMPRIMER IMPRIMER

Les secrets espagnols en un livre

Coach expérimenté, auteur de « La bible technique du tennis » en 2009, aujourd’hui en charge d’une école de tennis à New-York pour les compétiteurs où il se spécialise dans la formation de juniors, l’Américain Chris Lewit a publié il y a quelques mois « Les secrets du tennis espagnol »*. Présentation.

Chris, comment en-êtes vous venu à écrire ce livre ?

En passant de plus en plus de temps en Espagne, j’ai réalisé le génie de l’approche espagnole et sa simplicité. J’ai eu un grand succès dans mon école à New York quand j’ai traduis et utilisé ces méthodes espagnoles, et c’est ce qui m’a motivé à partager ces secrets avec coachs, parents et joueurs.

Quelles ont été vos démarches pour déceler les « secrets du tennis espagnol » ?

J’ai passé les sept dernières années à faire des voyages de recherches en Espagne, et j’y vis un mois par an, à Barcelone. Au fil des ans, j’ai interviewé la plupart des principaux entraîneurs espagnols, j’ai visité les meilleures académies… J’ai eu la chance de travailler avec des légendes du tennis espagnol comme Pato Alvarez, Lluis Bruguera ou encore Jose Higueras, parmi beaucoup d’autres, et on retrouve leur contribution dans mon livre.

Comment est construit le livre ?

Il récapitule ces secrets en six chapitres simples, puis il y a le portrait des deux entraîneurs espagnols les plus légendaires (Alvarez et Bruguera) ainsi que le décryptage de leurs méthodes, et enfin un chapitre sur les meilleures académies en Espagne pour ceux qui seraient intéressés d’aller s’entraîner là-bas.

Le livre a-t-il été bien accueilli ?

Les retours sont excellents. Le livre est actuellement dans les meilleurs ventes tennis chez Amazon, et nous avons presque écoulé les 2000 exemplaires de l’impression initiale, sachant qu’une réimpression est prévue.

En résumé, votre livre, c’est…

Un livre pour comprendre tous les éléments qui font que le système espagnol est l’un des plus grands jamais développés dans le tennis, et qui mènent à tant de succès sur le circuit ATP notamment !

Propos recueillis par Sacha Acco

Les secrets du tennis espagnol, édité par New Chapter Press, 240 pages, sur Amazon

Des vidéos sont disponibles sur secretsofspanishtennis.com afin d’illustrer les chapitres

*le livre n’a été édité qu’en anglais et en espagnol. « Mais j’aimerais beaucoup faire un livre sur le tennis français, car la France a un incroyable système de formation ! » dit Chris.

Crédit photo : Reuters (encadré)

8 commentaires to "Les secrets espagnols en un livre"

  1. velpo dit :

    Si le livre est aussi vide que cette publicité, ça promet.
    Vous êtes sérieux???
    Le coup de la réimpression prévue c’est énorme!
    Pouvez-nous éclaircir (nous mettre en appétit) sur ce qu’est le « système espagnol » avant qu’on achète ce beau livre?

  2. Fedokovic dit :

    Imaginé et écrit par le Dr Fuentes.

  3. Chorplock dit :

    Les secrets espagnols en tennis ? L’histoire se passe donc plutôt donc des cabinets médicaux que sur des terrains de tennis ? Je vous propose un sous-titre : comment franchir sans encombre les contrôles anti-dopages…

  4. zabelle dit :

    C’est quand que vous arrêterez de calomnier??? Cela en devient fatiguant…

  5. Zamora dit :

    Elles sont rigolotes les jalouses !

  6. ghan dit :

    Au moment où le tennis espagnol est en train de s’étioler faute de relève, c’est paradoxal de sortir un bouquin dessus.

  7. jojo66 dit :

    la remarque sur le dopage est ironique et réelle aussi …
    bon après ils jouent toute l’année dehors (valence, barcelone) avec de la rigueur surtout et un programme « chargé » … mental et physique sont très clairement la priorité …
    par contre la remarque « le tennis espagnol manque de relève » … je dirai vous inquiétez par pour eux … la question sur le tennis français serait surement beaucoup plus gênante et pertinente … à suivre … lol mdr ptdr !

  8. Dr Fuentes dit :

    La grosse blague ce livre. Le succès du tennis/foot/hand/cyclisme espagnol sorti de nulle part au milieu des A90 vient de l’essor de l’EPO et autres tout le monde le sait. Témoin Nadal le dopé bien sûr au palmares Armstrong style (vainqueur X fois d’une seule compétition majeure, TdF ou RG ou les contrôles sont inexistants), ou Ferrer ou Robredo qui courent plus vite à 33 ans qu’à 23 ^^

Laisser un commentaire