IMPRIMER IMPRIMER

Pioline : « Monfils ? Minimum dans le top 15 »

Consultant tennis sur L’Équipe21, Cédric Pioline est à Caen, ce mercredi, où il commentera la finale de l’Open de Caen diffusée sur la chaîne de la TNT. La Gazette du Tennis en a profité pour interroger l‘ancien n°5 mondial, 44 ans aujourd’hui, sur l’état actuel du tennis tricolore.

Cédric, quel bilan tirez-vous de cette saison 2013 pour le clan français côté messieurs ?

Un bilan excellent. On a eu un Français au Masters, Richard Gasquet, et on aurait même pu en avoir deux puisque avant Paris-Bercy, Jo-Wilfried Tsonga pouvait encore se qualifier. Je retiens aussi Benoît Paire, qui a bien joué pour accéder à son meilleur classement. Il se rapproche des 20 premiers mondiaux, c’est très positif. Donc dans l’ensemble, c’est une très belle saison.

Et pour les dames ?

Une magnifique victoire de Marion Bartoli à Wimbledon. C’est vrai que c’est assez magnifique ce qu’elle a fait, malheureusement derrière, elle a pris la décision d’arrêter. Après, il y a le retour d’Alizé Cornet qui fait très plaisir. Kristina Mladenovic joue très bien et commence vraiment à bien monter. C’est intéressant et j’espère que ce passage de génération va bien s’opérer.

Voyez-vous les Français remporter la Coupe Davis en 2014 ?

On y croît toujours, à chaque début de campagne on espère qu’ils vont aller bien loin. Maintenant, pour gagner la Coupe Davis, il faut aussi un petit peu de réussite. J’espère que l’alchimie va prendre et qu’ils feront une très belle campagne. On a de très bons joueurs, dont deux dans les dix meilleurs du monde. Il y aussi Gilles Simon, Gaël Monfils… On a de vraiment de très bons éléments, il n’y a pas de raison que ça ne se passe pas bien.

Aujourd’hui, quel joueur français vous semble le plus apte à gagner un Grand Chelem ?

(Il réfléchit) Je pense que vu le niveau international, c’est extrêmement difficile. En ce moment, il n’y a que quatre joueurs qui gagnent, donc c’est compliqué pour tous les autres, français et de tous les autres pays. Après, dans les français, il y a évidemment Tsonga, Gasquet. Un Monfils, s’il revient fort, pourquoi pas…

En parlant de Gaël Monfils, que pensez-vous de ce joueur qui semble un petit peu « à part » ?

C’est un joueur qui a beaucoup de talent et qui a tendance à être sous-classé. C’est vrai qu’il a eu des problèmes, pas mal de blessures. Mais on espère qu’il va revenir au moins dans les 15 premiers ATP (il est aujourd’hui 31ème, NDLR), qui est son minimum de classement selon moi. En vieillissant, il faut qu’il soit encore plus vigilent sur son entraînement et son hygiène de vie. A ce moment-là, il pourra jouer toute l’année et retrouver un classement qui est plus en rapport avec son potentiel.

Pour finir, seriez-vous intéressé par le fait de devenir coach d’un joueur ou d’une joueuse ?

Honnêtement, non. Je ne suis pas intéressé.

Propos recueillis par Sacha Acco, à Caen

Crédit photos : Icon Sport

Panoramic

Laisser un commentaire