Fed Cup : Une équipe russe sans aucune top 100

La Russie ne sera pas au complet pour disputer la finale de la Fed Cup les 2 et 3 novembre prochains face à l’Italie. Bien au contraire. En effet, en peu de temps, le sélectionneur russe Shamil Tarpishchev s’est vu privé de ses meilleurs éléments, à savoir Maria Sharapova, Svetlana Kuznetsova, Elena Vesnina, Maria Kirilenko, Anastasia Pavlyuchenkova ou encore Ekaterina Makarova et Nadia Petrova. Si certaines sont blessées, d’autres ont préféré aller disputer le Master bis de Sofia plutôt que de défendre leurs couleurs nationales.

Tarpishchev devra donc faire avec… Ce mardi, il a ainsi annoncé la liste des joueuses retenues : Alexandra Panova (138ème joueuse mondiale) sera la chef de file de sa délégation devant Alisa Kleybanova (186ème), Irina Khromacheva (231ème) et Margarita Gasparyan (317ème). Autant dire que la tâche s’annonce ardue pour les Russes sur la terre battue de Cagliari. Et si les Italiennes ne pourront pas compter sur Roberta Vinci, également engagée à Sofia, ces dernières partiront tout de même favorites devant un effectif russe bien plus faible qu’il ne devait l’être.

Gabashvili : « Avec cette équipe, il sera difficile de gagner »

Interrogé par La Gazette du Tennis, le Russe Teimuraz Gabashvili nous a donné son point de vue. « J’espère vraiment que l’on va gagner. (on l’informe que la majorité des meilleures joueuses ne seront pas là) Il reste tout de même des grandes joueuses comme Pavlyuchenkova et je suis sûr qu’ils vont trouver une autre bonne joueuse. (on lui dit que Pavlyuchenkova ne sera pas là avant de lui donner la composition exacte) Ah. Il reste un peu de temps pour convaincre les grandes joueuses de jouer cette finale. J’espère que certaines vont jouer. Mais je ne sais pas vraiment quoi dire… Kleybanova a le potentiel d’une top 20 et elle est en ce moment dans une bonne forme. Maintenant, ils ont besoin d’une autre bonne joueuse. Avec cette équipe, il sera difficile de gagner. Mais les Russes sont des battantes, donc ça ne sera pas facile non plus pour l’Italie. »

Laisser un commentaire